Nos déchets ?

 

deux grandes familles :

Quelques définitions :

  • Déchets ménagers et assimilés (DMA)
  • Ordures ménagères et assimilés
  • Ordures ménagères résiduelles :

 

  • Les Déchets ménagers et assimilés
  • Les Déchets des entreprises

Le SMITOM de TARENTAISE a pour vocation de valoriser ou d'éliminer les ordures ménagères et assimilées générées par les habitants de la Tarentaise.

 

Les chiffres en Tarentaise : 

Les Dechets en Tarentaise

 Kg/an/hab.

Habitants permanents*

Touristes + habitants permanents*

 Moyenne nationale**

Ordures ménagères résiduelles

321,3

641,4

298

Emballages (hors verre) recyclés

13,3

16,8

14,7

Papiers recyclés

23,3

29,4

22

Papiers et emballages recyclés

36,6

46,2

36,7

Verre recyclé

51,9

108

29

*Données 2012 / **Données 2011

 

Que jetons nous ?

Cliquez sur une des 3 zones pour plus de détails :
 

schma_poubelle1
schma_poubelle2
schma_poubelle3

 CARACTERISATION DE NOS POUBELLES

Du 28 février au 4 mars 2011, le SMITOM de Tarentaise a effectué une caractérisation des ordures ménagères collectées dans les stations de ski de son périmètre.

Lire l'article du Dauphiné Libéré

 Lire l'article sur le site de la CCCA

Lire l'article de la Tarentaise Hebdo

Et les déchèteries ?

Leur gestion est assurée par votre collectivité de collecte.

Financières :

Les incinérateurs de Valezan (Aime) et des Brevières (Tignes) ont une capacité de traitement limitée par leur arrêté préfectoral.

En 2011, le périmètre du SMITOM va s'étendre grâce à l'intégration de trois collectivités, le SIVOM de Bozel, la communauté de communes du cœur de Tarentaise et la communauté de communes des vallées d'Aigueblanche. En hiver, la production de déchets de ce périmètre risque donc d'être supérieure à la capacité de traitement du SMITOM.Dans ces conditions, les excédents seront soit mis en balle, soit exportés vers d'autres incinérateurs ou centres d'enfouissements techniques. L'élimination de ces tonnes représente donc un surcoût pour les collectivités.Dans ce contexte, chaque tonne de déchets évitée représentera une économie financière.Enfin, à long terme, si les déchets augmentent, il sera nécessaire d'investir dans de nouveaux outils industriels financés par la collectivité.

Actualités
Accueil > Gestion des déchets > Nos déchets